RGPD : quand ne pas donner son consentement ressemble au parcours du combattant

Le RGPD est entré en vigueur le 25 mai dernier. Beaucoup ne l’ont pas vraiment anticipé, préférant faire l’autruche jusqu’à la date fatidique. Pour obtenir le fameux « consentement éclairé » nécessaire à la collecte et au traitement des données, certains éditeurs ont cherché des moyens efficaces… et force est de constater que les solutions choisies ne respectent pas toujours l’esprit de la loi.

Lire l’article sur blogdumoderateur.com

Laisser un commentaire